15.10.2015 : Miyazaki, Kyushu island

le 15 octobre 2015 dans Non classé

Bonjour,

Me voilà à Miyazaki, ville du bord de mer sur la côte Est de l’île de Kyushu. J’ai passé ces 15 derniers jours en compagnie de Fred, un Français que j’avais rencontré à Busan en Corée quelques jours avant mon départ. Nous nous sommes retrouvés à Taketa, où nous avons fait la connaissance de Vanessa, une Allemande qui vit là depuis 1 an et demi. Elle travaille à l’office de tourisme. Le soir elle nous a hébergés dans son immense maison, qui lui est prêtée. Mais celle ci étant beaucoup trop grande pour elle seule, nous serons ses derniers invités puisqu’elle prévoit de déménager dans les prochains jours.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vanessa à l’office de tourisme de Taketa

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Devant sa maison

 

 

 

 

 

 

 

De là, nous avons rejoint Takachiho à pied pour voir les gorges, cela nous a pris 4 jours. En chemin nous avons croisé un monsieur qui nous a dit que le chemin plus loin n’était pas entretenu et qu’il nous fallait passer ailleurs. Fred est allé vérifier et en effet c’était la jungle. L’homme nous a offert un paquet de farine de blé qu’il fait lui-même, environ 500g, il voulait nous en donner un chacun, mais de la farine nous venions d’en acheter, j’en avais déjà 800g dans le sac !!! C’était adorable, ensuite est arrivé des jeunes, qui ne parlaient pas bien anglais, mais comprenait un peu. Cette fois l’un d’eux nous a offert des mini serviettes de pub, pour aller aux bains, pareil ça marche par deux ces choses là, alors il voulait nous en donner 2 chacun… 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au milieu des champs

Puis il a plu pendant deux jours par alternance, nous avons donc abandonné l’ascension d’un sommet et poursuivi par la route. Ce qui est bien ici c’est que les routes de montagne sont très peu fréquentées. Les deux soirs par chance nous avons trouvé un abri, nous étions bien heureux vu ce qui est tombé!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Fred a sorti le parapluie, bien pratique

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sous une ancienne étable, au bord de la route

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous sommes ensuite arrivés à Takachiho, nous n’avons pas été voir les gorges de suite, il était déjà tard. Nous sommes montés sur les hauteurs pour voir au lever du jour, une mer de nuages sur la ville. Au final, la tente était trempée avec l’humidité et il y a pas vraiment eu de mer de nuages… 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vive le zoom on y croirait presque!!!

Nous sommes redescendus pour aller aux gorges, en fait c’était tout petit, il faut 20 minutes pour faire le tour, c’est blindé de touristes japonais, mais bon c’était joli quand même. 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ensuite, nous sommes allés chez Clint, un couchsurfer américain prof d’anglais dans un village à côté. Il est venu nous chercher. Ensemble nous sommes allés à un joli point de vue sur le mont Aso, juste en face d’une cave à vin!! Ensuite, nous avons été voir les vignes en hauteur, c’est bien pratique pour les vendanges! 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Du vin Japonais

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le mt Aso, à gauche!!

Nous sommes restés, deux jours chez Clint, puis comme Fred devait repartir le 12 pour un stage de méditation, nous avons choisi de poursuivre en auto-stop pour aller voir des volcans. Nous étions vraiment sur de petites routes mais cela a tout de même bien fonctionné. C’était génial en fait, cela nous a permis de belles rencontres brèves mais chouettes avec des autochtones qui ne parlaient pas un mot d’anglais. De saut de puce en saut de puce, nous sommes arrivés à destination, enfin pas là où nous avions prévu, notre dernier chauffeur ayant décidé de nous poser à un lac qu’il adore. Nous avons donc fait un autre parcours dans les volcans, mais on a adoré, c’était vraiment beau.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Yamamotto au sommet

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vu sur le volcan Sakarijam

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis quand nous sommes redescendus, nous avons demandé à des jeunes où ils allaient et c’est ainsi qu’on s’est retrouvé à Kagoshima. Nous y avons trainé 2 jours. C’est là-bas qu’est mort le dernier Samouraï… De là, nous avions une vue magnifique sur Sakarujima, un volcan encore en activité qui cohabite avec plus de 600 000 habitants…Unique au monde je pense!!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sakarujima, depuis Kagoshima

Ensuite, nous avons pris le ferry pour contourner ce volcan, mais au final ça n’apporte pas grand chose de plus de le contourner, la seule vue qui aurait pu être magnifique sur le cratère encore en activité nous a été gâchée par le brouillard, nous n’avons pas eu de chance avec cette « ile ». On a repris le stop et nous sommes allés jusqu’au Cape Toi, d’où j’ai repris la marche pour retourner à Takachiho et ainsi terminer un parcours continu à pied sur l’île de Kyushu, probablement mon dernier…

J’ai beaucoup aimé ce « Cape ». Pour commencer nous avons été jusqu’à un village avant le Cape, une dame qui nous avait pris en stop a fait un détour pour nous y emmener. Elle nous a présenté Mélodie, qu’elle ne connaissait pas personnellement mais elle savait qu’une Américaine travaillait à la station service du coin. Mélodie vit ici depuis 27 ans, une très jolie histoire d’amour… Elle nous a indiqué un spot où planter la tente, ici il avait plu toute la journée. Mais il y avait un abri, alors on a dormi dessous. Le soir Mélodie nous a apporté à manger, adorable. Le lendemain il y avait une petite compétition d’un sport qui ressemble à du cricket, c’était marrant. Nous avons suivi la côte pour atteindre le cap Toi. En chemin nous avons aperçu deux singes et un autre petit animal qui s’est approché de nous très près sans nous voir, il a détalé quand il a réalisé ! Arrivés au Cap, nous avons vu les chevaux classés au patrimoine vivant, car ce sont les descendants des chevaux des Samouraïs laissés là en pâturage quand ils ont quitté les lieux, je ne connais pas trop l’histoire, à vérifier sur le net…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voilà, après j’ai repris ma marche et Fred est parti du côté de Kyoto. J’ai suivi la côte, magnifique par endroits mais un peu trop circulante à d’autres… Aujourd’hui je suis à Miyazaki, je vais rester quelques jours ici pour me reposer. Je suis hébergée par un jeune homme de 19 ans qui fait ses études ici et qui est le frère d’Anna, une jeune femme rencontrée à Fukuoka qui parle français et aimerait bien venir vivre en France où elle est déjà restée 1 an.

11 commentaires

  • Sauvage sylvie dit :

    Bonjour Caroline,

    Merci de nous faire partager ton aventure.
    Tu me confirmes que la vie n’est pas que métro, boulot, dodo…
    Bonne continuation…

  • michellou sipp dit :

    Salut Campanule !
    j’ai lu avec joie ton périple jusqu’à Kagoshima ! Bien ! Alors je te souhaite un bon repos pour sauter dans de nouvelles aventures, iras-tu sur l’ile de Shikoku ?
    Ici la neige est tombée ce matin, il commence à faire bien froid, chez nous la cheminée ronronne et nous allons bien. Les derniers jours les couleurs étaient magnifiques dans la forêt. Je t’embrasse à bientôt ! Sayonara kawai girl !

    • caro dit :

      Oh ici il fait encore plus de 30°C j’ai chaud!!! Je sais pas encore où je vais aller exactement mais comme je serais en stop je vais surement aller un peu partout 😉
      Bisous

  • patrice dit :

    merci beaucoup Caro tu es formidable

  • Labbé dit :

    Bonjour, je suis avec attention depuis plusieurs mois votre voygage . C’est vraiment intéressant toutes ces informations et anecdotes que vous postez. Merci pour tout c’est vraiment cool.

  • Godart dit :

    Franchement nous sommes admirative dans ton parcours hors normes

  • Godart dit :

    J’habite dans le pas de calais et je revois souvent en replay ton histoire extraordinaire qui me touches énormément dans ma petite ville ou j’habite je me dis souvent mais quel chance tu as eu de parcourir tous ces pays magnifiques. Je te souhaite de réussir ton aventure au bout et t’encourage

  • Momo de paris dit :

    Merci Caro tu nous fait voyager avec toi c’est formidable beaucoup de courage belle aventure jolie photo bon courage

  • DELBART Laurence dit :

    Bonjour Caroline
    C’est un enchantement de suivre votre très long périple et ainsi voyager au fil de vos déplacements
    De plus ce sont vos commentaires explications historiques et ces magnifiques photos
    Que du bonheur et un grand MERCI
    Que tout continue à se dérouler comme vous le souhaitez et vivez pleinement votre rêve
    Cdlt Laurence

  • jouet corinne dit :

    Bonjour Caroline, j’ai découvert un reportage sur toi aujourd’hui dimanche 18, ouah quel courage et quelle ténacité d’aller au bout de ses rêves, je suis émue par ton parcours et cette force que tu as. Félicitation et j’espère que tu iras le plus loin possible et crois moi maintenant je vais te suivre tout au long de ton parcours.

    Toute mon affection , bisous

Ajouter un commentaire

Top