27.09.2014 De Chita à Yakutsk

le 27 septembre 2014 dans Non classé

Bonjour, bonjour   Et bien que de choses à raconter depuis que nous avons quitté Chita. Alors on va la faire courte, j'écrirai un bouquin un jour… De Chita nous avons suivi la route qui mène à Vladivostok, jusqu'à la hauteur de Skorodinovo où là nous avons bifurqué sur la fameuse M56 😉 M56 De Chita à Skorodinovo la route est asphaltée tout du long, d'ailleurs elle l'est jusqu'à Vladivostok apparemment, mais aussitôt que nous avons obliqué au Nord, fini, des travaux à perte de vue pour faire une toute belle route future, mais bon dans l'ensemble à vélo même sur du non asphalté ça roule plutôt bien, franchement on ne se plains pas, ça aurait pu être pire.  La M56 de l'intersection à Yakutsk, nous avons été surpris au final par le nombre de parties qui étaient asphaltées, la quasi-totalité de la route est en travaux ou a déjà été achevée alors d'ici 1 ou 2 ans cette route sera complètement asphaltée…. OLYMPUS DIGITAL CAMERA Hormis l'état des routes, que c'est-il passé?! et bien nous n'avons pas vu d'ours, nous avons été klaxonné des milliers de fois, pris en photo, salué, bref bonne ambiance sur la route, les voitures et camions s'écartent sauf peut-être 2 abrutis qui nous ont frôlés…     On a vu pleins de petits écureuils rayés, découvert une sourie pas plus grosse qu'une balle de golf,OLYMPUS DIGITAL CAMERA rencontré un routier sur un parking au milieu de nul part qui nous a invités à prendre un café, cela faisait 3 jours qu'il était bloqué là attendant une pièce pour réparer sont camion, celle-ci étant partie en avion de St Petersburg et devant arriver jusqu'à lui via un autre camion, no stress, c'est normal, ici, tu sais quand tu pars, mais pas quand tu arriveras…. OLYMPUS DIGITAL CAMERA         Nous sommes passés des forets de sapins aux forêts de bouleaux…OLYMPUS DIGITAL CAMERA Nous avons rencontré une dame dans un magasin, qui pendant 30 min n'a cessée de venir nous apporter des petites choses à manger, cela a commencé par un thé, alors qu'on s'était assis devant le magasin pour grignoter un truc, puis elle est revenue avec des biscuits, puis un sac de tomates, un citron pour le thé, 2 oranges et en partant elle revient encore avec deux pommes… OLYMPUS DIGITAL CAMERA Nous avons croisé tout un groupe de motards qui font le tour du monde. Nous avons été hébergé dans les locaux d'une "station météo" puis au camp de base de travailleur pour une mine d'or.   Nous nous sommes fait inviter à diner par une famille d'immigrer Azerbaïdjanais qui avait fuit la guerre y'a 20 an OLYMPUS DIGITAL CAMERAs, ceux-ci nous ont laissé repartir en pleine nuit sur nos petits vélos, par une nuit noire sans lampe, en nous ayant bien prévenu qu'ici il y avait beaucoup d'ours, je pense qu'ils n'ont même pas réalisé, on était bien nous, sur la nationale en pleine nuit sans lampe, avant de trouver un coin pour mettre la tente 😉 Mais on avait bien mangé!!!     OLYMPUS DIGITAL CAMERANous avons traversé un village où tout le monde et venue nous parler, nous apporter quelque chose à manger. Ensuite, quand nous nous sommes posé quelque km plus loin après la ville pour manger, un jeune qui a entendu parlé de nous, nous a retrouvé sur le bord de la route pour venir nous parler, il adore les Français, il étudie notre langue et dans 2 ans il prévoit de venir visiter notre beau pays….     Nous avons connu nos premières chutes sévères de température en passant un col a 1400m avec le vent, le grésille et le froid j'étais congelée…. Heureusement le soir venu, nous sommes arrivés dans un minuscule village, où il y a juste un café, un magasin et des immeubles. On a demandé où on pouvait dormir et une jeune fille avec son frère sont allé chercher une dame qui nous a OLYMPUS DIGITAL CAMERAemmené dans un appart, on était super sale, on est entré avec nos vélos : pas de problème, vous avez trois chambres, la cuisine et là, la salle de bain... demain quand vous partez vous frappez chez mamie en face et elle fermera la porte, bonne nuit!!!! on s'est trouvé comme des cons, dans un super appart ultra chaud pour nous tout seul, on a jamais revue ni les femmes ni la jeune fille, juste la mamie qui était trop géniale et toute surprise qu'on reparte le lendemain sous la pluie neige!!! On aurait mieux fait de rester, au bout de 2h on était trempé, gelé, heureusement un camp de travailleur a fait son apparition, on pensait qu'il y avait personne. Alors que je n'étais réfugié sous une couette pour me réchauffer, un mec est arrivé tout surpris, il n'a pas tout compris tout de suite, après un moment de réflexion il nous a emmené dans son wagon où on a pu se réchauffer. La nuit, on a dormis dans un autre wagon sans chauffage mais c'était tj mieux de sous la tente, au réveil c'était tout blanc 🙂 OLYMPUS DIGITAL CAMERA Pour être beau c'était beau, mais alors quelle galère avec les vélos sans les pneus cloutés, on chassait tous les cm et au moment où enfin je commençais à bien rouler, je me retourne et Damien était 500m derrière, un camion à ses cotés en train de charger le vélo. Il venait de casser son porte bagage pour la deuxième fois, la soudure faite la veille n'avait pas tenue. OLYMPUS DIGITAL CAMERA C'est donc après être passé au camp de base de ces travailleurs manger un bout, qu'ils nous ont emmené en ville pour réparer. C'était un peu le déluge, des camions et des voitures en travers, de la neige et des flaques d'eau immense, plus d'électricité, bref on était bien content d'être invité par Galina, une couchsurfeuse qui nous attendait depuis plusieurs jours. Son papa est venu nous chercher en 4x4, les vélos sont restés en ville, nous avons passé 3 jours à la campagne, dans un petit village adorable, avec des gens formidables. On a essayé des costumes évenks, visité le théâtre, sommes allés parler aux élèves de l'école, avons visité la maternelle, on y a rencontré un écrivain passionné des rivières de Sibérie…Bref un moment plus que magique qu'on est pas prêt d'oublier. OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA         Ensuite, nous avons repris la route direction de Yakutsk. un camionneur nous a offert 2 pommes depuis sont camion, un garçon de café, 2 pains fourrés au choux et carottes, nous avons dormi dans la salle privée d'un routier alors qu'on était plein de boue. Nous avons traversé la Lena en ferry sans payé, tellement le mec nous trouvait fou… OLYMPUS DIGITAL CAMERA       OLYMPUS DIGITAL CAMERANous avons été hébergé dans un complexe sportif, grâce à une dame rencontré sur la route, qui, le lendemain et venue nous voir avant qu'on parte, pour nous apporter des pommes de terre et des oeufs  fraichement cuit pour la route ainsi qu'un bocal de champignon, nous étions les premiers étrangers qu'elle rencontrait. OLYMPUS DIGITAL CAMERA        

Et enfin nous sommes arrivés à YAKUTSK 😉  

Nuits

Budget

Bonjour, bonjour   Et bien que de choses à raconter depuis que nous avons quitté Chita. Alors on va la faire courte, j'écrirai un bouquin un jour… De Chita nous avons suivi la route qui mène à Vladivostok, jusqu'à la hauteur de Skorodinovo où là nous avons bifurqué sur la fameuse M56 😉 M56 De Chita à Skorodinovo la route est asphaltée tout du long, d'ailleurs elle l'est jusqu'à Vladivostok apparemment, mais aussitôt que nous avons obliqué au Nord, fini, des travaux à perte de vue pour faire une toute belle route future, mais bon dans l'ensemble à vélo même sur du non asphalté ça roule plutôt bien, franchement on ne se plains pas, ça aurait pu être pire.  La M56 de l'intersection à Yakutsk, nous avons été surpris au final par le nombre de parties qui étaient asphaltées, la quasi-totalité de la route est en travaux ou a déjà été achevée alors d'ici 1 ou 2 ans cette route sera complètement asphaltée…. OLYMPUS DIGITAL CAMERA Hormis l'état des routes, que c'est-il passé?! et bien nous n'avons pas vu d'ours, nous avons été klaxonné des milliers de fois, pris en photo, salué, bref bonne ambiance sur la route, les voitures et camions s'écartent sauf peut-être 2 abrutis qui nous ont frôlés…     On a vu pleins de petits écureuils rayés, découvert une sourie pas plus grosse qu'une balle de golf,OLYMPUS DIGITAL CAMERA rencontré un routier sur un parking au milieu de nul part qui nous a invités à prendre un café, cela faisait 3 jours qu'il était bloqué là attendant une pièce pour réparer sont camion, celle-ci étant partie en avion de St Petersburg et devant arriver jusqu'à lui via un autre camion, no stress, c'est normal, ici, tu sais quand tu pars, mais pas quand tu arriveras…. OLYMPUS DIGITAL CAMERA         Nous sommes passés des forets de sapins aux forêts de bouleaux…OLYMPUS DIGITAL CAMERA Nous avons rencontré une dame dans un magasin, qui pendant 30 min n'a cessée de venir nous apporter des petites choses à manger, cela a commencé par un thé, alors qu'on s'était assis devant le magasin pour grignoter un truc, puis elle est revenue avec des biscuits, puis un sac de tomates, un citron pour le thé, 2 oranges et en partant elle revient encore avec deux pommes… OLYMPUS DIGITAL CAMERA Nous avons croisé tout un groupe de motards qui font le tour du monde. Nous avons été hébergé dans les locaux d'une "station météo" puis au camp de base de travailleur pour une mine d'or.   Nous nous sommes fait inviter à diner par une famille d'immigrer Azerbaïdjanais qui avait fuit la guerre y'a 20 an OLYMPUS DIGITAL CAMERAs, ceux-ci nous ont laissé repartir en pleine nuit sur nos petits vélos, par une nuit noire sans lampe, en nous ayant bien prévenu qu'ici il y avait beaucoup d'ours, je pense qu'ils n'ont même pas réalisé, on était bien nous, sur la nationale en pleine nuit sans lampe, avant de trouver un coin pour mettre la tente 😉 Mais on avait bien mangé!!!     OLYMPUS DIGITAL CAMERANous avons traversé un village où tout le monde et venue nous parler, nous apporter quelque chose à manger. Ensuite, quand nous nous sommes posé quelque km plus loin après la ville pour manger, un jeune qui a entendu parlé de nous, nous a retrouvé sur le bord de la route pour venir nous parler, il adore les Français, il étudie notre langue et dans 2 ans il prévoit de venir visiter notre beau pays….     Nous avons connu nos premières chutes sévères de température en passant un col a 1400m avec le vent, le grésille et le froid j'étais congelée…. Heureusement le soir venu, nous sommes arrivés dans un minuscule village, où il y a juste un café, un magasin et des immeubles. On a demandé où on pouvait dormir et une jeune fille avec son frère sont allé chercher une dame qui nous a OLYMPUS DIGITAL CAMERAemmené dans un appart, on était super sale, on est entré avec nos vélos : pas de problème, vous avez trois chambres, la cuisine et là, la salle de bain... demain quand vous partez vous frappez chez mamie en face et elle fermera la porte, bonne nuit!!!! on s'est trouvé comme des cons, dans un super appart ultra chaud pour nous tout seul, on a jamais revue ni les femmes ni la jeune fille, juste la mamie qui était trop géniale et toute surprise qu'on reparte le lendemain sous la pluie neige!!! On aurait mieux fait de rester, au bout de 2h on était trempé, gelé, heureusement un camp de travailleur a fait son apparition, on pensait qu'il y avait personne. Alors que je n'étais réfugié sous une couette pour me réchauffer, un mec est arrivé tout surpris, il n'a pas tout compris tout de suite, après un moment de réflexion il nous a emmené dans son wagon où on a pu se réchauffer. La nuit, on a dormis dans un autre wagon sans chauffage mais c'était tj mieux de sous la tente, au réveil c'était tout blanc 🙂 OLYMPUS DIGITAL CAMERA Pour être beau c'était beau, mais alors quelle galère avec les vélos sans les pneus cloutés, on chassait tous les cm et au moment où enfin je commençais à bien rouler, je me retourne et Damien était 500m derrière, un camion à ses cotés en train de charger le vélo. Il venait de casser son porte bagage pour la deuxième fois, la soudure faite la veille n'avait pas tenue. OLYMPUS DIGITAL CAMERA C'est donc après être passé au camp de base de ces travailleurs manger un bout, qu'ils nous ont emmené en ville pour réparer. C'était un peu le déluge, des camions et des voitures en travers, de la neige et des flaques d'eau immense, plus d'électricité, bref on était bien content d'être invité par Galina, une couchsurfeuse qui nous attendait depuis plusieurs jours. Son papa est venu nous chercher en 4x4, les vélos sont restés en ville, nous avons passé 3 jours à la campagne, dans un petit village adorable, avec des gens formidables. On a essayé des costumes évenks, visité le théâtre, sommes allés parler aux élèves de l'école, avons visité la maternelle, on y a rencontré un écrivain passionné des rivières de Sibérie…Bref un moment plus que magique qu'on est pas prêt d'oublier. OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA         Ensuite, nous avons repris la route direction de Yakutsk. un camionneur nous a offert 2 pommes depuis sont camion, un garçon de café, 2 pains fourrés au choux et carottes, nous avons dormi dans la salle privée d'un routier alors qu'on était plein de boue. Nous avons traversé la Lena en ferry sans payé, tellement le mec nous trouvait fou… OLYMPUS DIGITAL CAMERA       OLYMPUS DIGITAL CAMERANous avons été hébergé dans un complexe sportif, grâce à une dame rencontré sur la route, qui, le lendemain et venue nous voir avant qu'on parte, pour nous apporter des pommes de terre et des oeufs  fraichement cuit pour la route ainsi qu'un bocal de champignon, nous étions les premiers étrangers qu'elle rencontrait. OLYMPUS DIGITAL CAMERA        

Et enfin nous sommes arrivés à YAKUTSK 😉  

2 commentaires

  • Damien M dit :

    Sympa ces récits, ces tranches de voyage, de vie. Je retrouve en quelques phrases un condensé de mes propres voyages en Russie, pays que j'adore. Les gens sont très accueillants. Et parfois les personnes qu'on rencontre au fin fond de la Sibérie ne nous croient pas quand on dit qu'on ne parle pas russe, qu'on vient d'un autre pays. Cela donne des rencontres étonnantes et extraordinaires...

Top

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l‘utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus X