Hygiène

le 26 août 2014 dans Non classé

POUR SE LAVER LE CORPS
Rien de plus simple, en ce qui me concerne j’utilise une patte microfibre qui est toujours à porter de main (avant j’avais une éponge ronde que j’ai perdu, bref…) dès que je trouve une fontaine j’en profite alors alors pour me laver, soit juste à l’eau soit avec du savon de Marseille si je prend un peu plus le temps. l’avantage de se laver avec une patte microfibre, une éponge ou autre c’est que l’on fait qu’une petite partie du corps à la fois, résultat on a pas le temps d’avoir très froid même si l’eau est glacée et on est pas obligé non plus de se déshabiller. Des fontaines jusqu’à maintenant j’en ai trouvé partout, il est donc possible de faire sa toilette tous les jours, cela m’arrive de ne pas me laver entièrement tous les jours, mais c’est juste par fainéantise. Sinon dans les pays musulmans le gros avantage c’est que dans chaque mosquée il y a des toilettes avec un robinet d’eau et un petit seau et des mosquées il y en a partout, facile donc de se mettre à poil et de se laver à « grande eau » à condition de ne pas craindre l’eau froide, mais là aussi même principe faire zone par zone pour éviter d’avoir trop froid. En hiver s’il fait vraiment très froid vous avez aussi la possibilité de vous laver dans les toilettes des bars, parfois même à l’eau chaude. Pour les odeurs sous les bras, rien de mieux que la pierre d’alun, cela m’empêche en rien la transpiration, mais cela élimine les odeurs. C’est sans parfum, perso je l’utilisais déjà avant de partir et j’adore. De plus, on peut l’utiliser pour d’autre chose. (voir liste matériel)

POUR SE LAVER LES DENTS

J’utilise une simple brosse à dent sans dentifrice, l’important étant le brossage. Cela permet d’économiser le prix et le poids du dentifrice, mais aussi d’utiliser moins d’eau pour le rinçage, c’est donc écologique aussi. Il existe aussi une brosse à dent solaire, sous la marque Soladey (pas testé).

POUR LES CHEVEUX

Avant j’avais un savon bio à l’argile rouge que je n’ai plus et je le regrette. Il m’est arrivé de me laver les cheveux à côté d’une fontaine mais bon en général j’attends d’être chez des gens. J’ai les cheveux longs, mais j’ai l’avantage qu’il ne graisse pas du tout. De plus, moins on se lave la tête et mieux le cuir chevelu se régule tout seul. Bref aucun problème avec mes cheveux, je peux rester 1 mois sans les laver, cela ne me démange pas la tête ou autre et il ne paraisse pas sale, maintenant c’est aussi peut être parce que j’ai les cheveux hyper sec que cela ne me pose pas de problème. De plus, ils sont toujours attachés.

PIPI CACA

En ce qui me concerne je n’utilise pas d’eau pour la simple et bonne raison que je ne trouve pas ça pratique et que je ne suis pas sûr que, pour nous les filles, la méthode du faire couler de l’eau le long de la raie des fesses et de s’essuyer avec la main gauche, soit super, cela reviendrait au risque infectieux de s’essuyer d’arrière en avant, enfin c’est mon avis….De plus, l’eau étant précieuse cela m’embête d’en gaspiller pour cela. Non moi j’utilise simplement des feuilles d’arbres, parfois même humide avec la rosée du matin, certaines sont même toutes douces comme du velours bref, j’utilise ce que je trouve, parfois la neige l’hiver, cela revient donc ce cas à utiliser de l’eau mais solide, je choisis donc le sens dans lequel je m’essuie avec, sinon en dernier recours la bande de tissu que j’utilise comme protége slip, puis, je la garde dans ma poche et la remplace par une autre le temps de la laver au prochain point d’eau. En aucun cas je ne participe à l’horreur des petits bouts de pq, mouchoir ou autre qui se trouve dans tous les recoins et qui m’horripile. Et si je venais à utiliser du papier pour m’essuyer j’aurais au moins la délicatesse de le recouvrir avec de la terre ou une pierre, mais je ne laisserai pas ça à la vue de tous, c’est juste dégouttant de trouver partout des bouts de papier qui mettent un temps fou à ce décomposer, malgré ce qu’on pense. 2 semaines à 1 mois pour le papier toilette et 3 mois pour les mouchoirs….

 POUR LES VETEMENTS

Alors là ça dépend, soit l’été quand il fait chaud un rinçage dans une fontaine ou une rivière sans savon et hop c’est bon pour les vêtements, pour les chaussettes et culotte savon de marseille. L’idéale restant une lessive chez l’habitant quand nous sommes invités, soit à la main soit en machine.

 POUR LES FILLES

– Je ne transporte qu’une culotte, plus le bas de mon maillot de bain, donc pour éviter de laver ma culotte tous les jours, j’utilise des bandes de tissus coupées dans un vieux paréo. je l’utilise façon protégé slip, ainsi dès que je trouve une fontaine il m’est facile de retirer et laver ma bande de tissu. Cela m’évite de me déshabiller pour enlever ma culotte, ensuite soit je laisse sécher ma bande de tissu, qui sèche très vite en été, soit je la remplace par une autre. Aussi, je reste « fraiche » tout le temps. Je trouve cette solution très pratique et hygiénique.
– Afin de supprimer les tampons ou serviette, peu commodes en pleins nature et pas toujours facile à trouver dans certains pays, il existe des coupelles menstruelles, type Mooncup ou Divacup. Pratique, économiques, écologiques et hygiéniques, vous pourrez plus vous en passer.

11 commentaires

  • CHRISTOPHE BIRDY dit :

    cc caro, c’est Christophe de paris, tu sais le couturier en herbe.
    sympa tes astuces, pour ma pars quand je suis en auto suffisance, sur l’hygiène, j’utilise aussi les feuilles des arbres.
    et la cerise, pour la fraîcheur de mes mains, je frotte mes mains dans des feuilles de menthe ou de citronnelle.

  • Sonic dit :

    Franchement sympa ces conseils testés et approuvés. Bravo et courage pour la suite !

  • Fred des bois dit :

    Bonjour, épatant ce que la débrouillardise de l’homme peut tirer du terrain ! Moi, en Provence, dans le même genre de situation, je frotte un ptit fagot de thym et de romarin entre mes main jusqu’à ce que la sève s’en extrait : en plus du parfum inégalable, cela sert de désinfectant. 😉

  • Figolu dit :

    En rando quand je tombe sur un lac, j’ai testé la méthode du lavage habillé :
    1 : je rentre dans le lac, tout habillé. Même principe que pour les combinaison de plongeur : l’eau au contact avec le corps se réchauffe vite, on n’a pas froid
    2 : je me savonne tout habillé, donc sur le tissu. C’est la partie « lessive ». En plus c’est très commode pour bien laver partout (les vêtements)
    3 : je me déshabille dans l’eau (avec 1+2, on a eu le temps de s’habituer à la température) et finit de me savonner
    4 : rinçage des vêtements, sortie, séchage, enfilage de vêtements sec

    • louis dit :

      Et moi j’arrive après toi au lac, j’ai soif et j’ai droit à de l’eau savonneuse, la faune aquatique doit autant apprécier que moi.
      C’est comme pour le pipi, on le fait pas dans ou proche d’un court d’eau, par respect pour cette denrée précieuse qui sers à tous.

    • caro dit :

      Et bien non car je me lave jamais avec du savon dans un lac ou une rivière. La plupart du temps je fais que rincer la sueur à l’eau et si j’utilise du savon, je me lave plus loin. Je prend de l’eau avec ma popote et je vais me laver à plusieurs mètres de ma source d’eau….
      Question de bon sens!!! 😉

  • Reveric dit :

    Merci pour ces retour d’expérience intéressant !
    C’est quoi une « patte » ? un bout de tissus ?
    @ figolu » : faut juste pas que que tout les monde suive cet exemple derrière toi sinon bonjour l’état de l’eau surtout en eau dormante et même courante. Mon principe quand je lave avec du savon c’est de la faire loin de la rive pour éviter de polluer l’eau en la prélevant avec une poche à eau évidemment)

    • caro dit :

      Bonjour,
      oui une patte est un bout de tissu, vous savez ces petites serviettes microfibres, on en trouve au rayon ménage ou poussière dans les supermarchés, elles sont souvent vendu par 5 et de couleurs vivent, rose, vert, orange…

  • Jérome dit :

    Bonjour
    pour les vêtements, si tu achètes un jour un sac étanche léger de sea to summit pour protéger tes affaires à l’intérieur du sac à dos (tu as plutôt un sursac), ce genre de sac marche aussi très bien pour faire une lessive. assez économe en eau, tu verses l’eau sale loin des ruisseaux et lacs.
    cool pour le non dentifrice, je croyais que j’étais négligé quand je me brosse les dents avec 1 gorgée d’eau !
    trouve-t-on des produits bio dans tous les pays en savon ?

Ajouter un commentaire

Top