Kazakstan

le 9 mars 2014 dans Non classé

Et bien voilà 1 mois que nous sommes au Kazakstan, j’ai repris la route là où je l’avais laissée avec Cédrick il y a 5 mois. Cette fois-ci mes compagnons étaient Mathieu et Nicolas. Nous avons passé 1 mois à rejoindre la frontière avec la Chine, on a tout eu. Vent glacial dès les premiers jours, ouragan, neige dans le désert, puis enfin le chaud, voire très chaud… Les débuts ont été un peu difficiles, mais le moral est toujours là. Aujourd’hui, avec Nico nous sommes dans la ville juste avant la frontière, Mathieu lui est déjà reparti pour la France (cet été il est guide au Canada). On a tellement de choses à raconter sur ce mois au Kazakstan que je ne sais pas par où commencer, il y a eu des hauts et des bas, de bons fous rire avec un Gaston Lagaffe qui n’en a pas raté une, il aurait pu y avoir une catastrophe, heureusement seule ma veste doudoune Jack wolfskin que j’adorais et que j’ai même pas eu le temps de vous présenter y est passée. Bref en résumé un mois plus qu’intense, en 3 ans de voyage je n’ai pas été aussi épuisée mentalement que là en 1 mois. Maintenant ça devrait aller mieux, enfin faut-il encore qu’on puisse sortir du Kazakstan, mais là c’est encore une autre histoire, je vous raconterai ça plus tard.

Nuits

Budget

Et bien voilà 1 mois que nous sommes au Kazakstan, j’ai repris la route là où je l’avais laissée avec Cédrick il y a 5 mois. Cette fois-ci mes compagnons étaient Mathieu et Nicolas. Nous avons passé 1 mois à rejoindre la frontière avec la Chine, on a tout eu. Vent glacial dès les premiers jours, ouragan, neige dans le désert, puis enfin le chaud, voire très chaud… Les débuts ont été un peu difficiles, mais le moral est toujours là. Aujourd’hui, avec Nico nous sommes dans la ville juste avant la frontière, Mathieu lui est déjà reparti pour la France (cet été il est guide au Canada). On a tellement de choses à raconter sur ce mois au Kazakstan que je ne sais pas par où commencer, il y a eu des hauts et des bas, de bons fous rire avec un Gaston Lagaffe qui n’en a pas raté une, il aurait pu y avoir une catastrophe, heureusement seule ma veste doudoune Jack wolfskin que j’adorais et que j’ai même pas eu le temps de vous présenter y est passée. Bref en résumé un mois plus qu’intense, en 3 ans de voyage je n’ai pas été aussi épuisée mentalement que là en 1 mois. Maintenant ça devrait aller mieux, enfin faut-il encore qu’on puisse sortir du Kazakstan, mais là c’est encore une autre histoire, je vous raconterai ça plus tard.

3 commentaires

  • Sabine dit :

    je suis vos aventures depuis quelques jours … c’est merveilleux. Un grand merci à toi pour toutes ces images et ces récits fantastiques.
    Bonne route pour la suite !

  • AB dit :

    qu’est devenu Cédric après le Kirghizistan ???

    • caro dit :

      nous avons fait encore un mois ensemble au Kazakstan, puis nous sommes tout deux, a des dates différentes revenu en France avant de reprendre la route chacun de notre coté

Ajouter un commentaire

Top

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l‘utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus X