Récit d'une rencontre par Franco Gozzo rencontré à Vezza

le 8 août 2011 dans Non classé

Jeunes filles de France   Vezza D’Oglio, 2011.08.08   Au couchant d’une journée d’été (2 Août 2011), deux courageuses jeunes filles (Caroline Moireaux et Sandrine Chamussy) ont fait leur apparition sur la prairie devant notre maison en portant un petit drapeau français au vent. Elles étaient, en apparence, assistées par un jeune alpiniste italien, nommé Corrado, qui était arrivé dans une voiture rouge et qui prévoyait d’entreprendre tout seul, le matin suivant, une montée fatiguante le long de la “Val di Cané”, pour traverser le Pas de “Pietra Rossa” et descendre dans la “Val Grande” au “Bivouac Occhi”. Interpellé par Caroline, qui me demandait où elles auraient pu monter la tente pour y passer la nuit, le stationnement sur la prairie étant interdit, j’ai conseillé aux deux jeunes filles de s’installer sous le porche de notre maison. Plus tard, tous les trois ont été invités dans mon séjour pour un bon brin de causette. Selon le bref récit de Caroline, les jeunes filles étaient parties du Nord de la France pour courir le monde suivant le projet “Pieds Libres” (Facebook). Elles avaient traversé les Alpes et avaient enfin franchi le “Pas du Mortirolo” en provenance de la Valtellina (Tirano). Puis elles étaient  descendues à Vezza, toujours rigoureusement à pieds. Le lendemain, leur itinéraire prévoyait la montée au “Pas de Tonale”, avec destination Bolzano. À huit heures du matin suivant, les trois jeunes étaient dans mon séjour pour un petit déjeuner. Après quelques photos, initiées par le déclencheur automatique cadré par Caroline, j’ai leur ai adressé mes meilleurs veux, en particulier aux deux jeunes filles pour leur entreprise courageuse. Mes chères filles, que ce curieux été puisse récompenser votre courage par un peu de tiédeur et vous réjouir avec le parfum des fleurs et la joyeuse voix des gens. Franco Gozzo  

Nuits

Budget

Jeunes filles de France   Vezza D’Oglio, 2011.08.08   Au couchant d’une journée d’été (2 Août 2011), deux courageuses jeunes filles (Caroline Moireaux et Sandrine Chamussy) ont fait leur apparition sur la prairie devant notre maison en portant un petit drapeau français au vent. Elles étaient, en apparence, assistées par un jeune alpiniste italien, nommé Corrado, qui était arrivé dans une voiture rouge et qui prévoyait d’entreprendre tout seul, le matin suivant, une montée fatiguante le long de la “Val di Cané”, pour traverser le Pas de “Pietra Rossa” et descendre dans la “Val Grande” au “Bivouac Occhi”. Interpellé par Caroline, qui me demandait où elles auraient pu monter la tente pour y passer la nuit, le stationnement sur la prairie étant interdit, j’ai conseillé aux deux jeunes filles de s’installer sous le porche de notre maison. Plus tard, tous les trois ont été invités dans mon séjour pour un bon brin de causette. Selon le bref récit de Caroline, les jeunes filles étaient parties du Nord de la France pour courir le monde suivant le projet “Pieds Libres” (Facebook). Elles avaient traversé les Alpes et avaient enfin franchi le “Pas du Mortirolo” en provenance de la Valtellina (Tirano). Puis elles étaient  descendues à Vezza, toujours rigoureusement à pieds. Le lendemain, leur itinéraire prévoyait la montée au “Pas de Tonale”, avec destination Bolzano. À huit heures du matin suivant, les trois jeunes étaient dans mon séjour pour un petit déjeuner. Après quelques photos, initiées par le déclencheur automatique cadré par Caroline, j’ai leur ai adressé mes meilleurs veux, en particulier aux deux jeunes filles pour leur entreprise courageuse. Mes chères filles, que ce curieux été puisse récompenser votre courage par un peu de tiédeur et vous réjouir avec le parfum des fleurs et la joyeuse voix des gens. Franco Gozzo  

Ajouter un commentaire

Top

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l‘utilisation de cookies destinés à améliorer la performance de ce site et à vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus X